Ma Beaute Vegan

Rouges à lèvres Liquides, Lip Tar, Obsessive Compulsive Cosmetics

Lip tar, Artifact, Bon Bon, Black Metal Dahlia et Red Dragon de Obsessive Compulsive Cosmetics.

Les notes

Texture 8
Pigmentation8
Tenue7
Frais de port3.5
Marque 100% végane ?*10
Marque eco-cityoenne ? (emballage 100% recyclable...)*8

Le Résumé

7.4Ces rouges à lèvres sont plutôt de bonne qualité. Belles pigmentation et texture mais des frais de port beaucoup trop élevés.

Test des rouges à lèvres liquides, Lip Tar, en teintes Artifact, Bon Bon, Black Metal Dahlia et Red Dragon, de la marque américaine Obsessive Compulsive Cosmetics.

 
Il y a quelques semaines nous avons commandé et reçu plusieurs produits de la marque de maquillage américaine Obsessive Compulsive Cosmetics. Cette enseigne propose une gamme de produits de maquillage, tels que des rouges à lèvres, des fards à paupières ou encore des paillettes. Elle est d’ailleurs 100% végane depuis sa création. Pour tout vous dire je rêvais de tester les rouges à lèvres liquides de la marque issus de la gamme Lip Tar depuis longtemps. Et bien c’est chose faite car j’en ai essayé quatre au total.

 

Rouge à lèvres Lip Tar, Artifact de OCC.

Dans cet article je vais vous parler des rouges à lèvres liquides, Lip Tar, en teintes Artifact, Red Dragon, Black Metal Dahlia, et Bon Bon. Notez que ces quatre teintes sont irisées, voir même pailletées.

 
 

Leurs points forts :

 

Tout d’abord, la texture de ces rouges à lèvres liquides est très facile à appliquer. Elle est plutôt crémeuse et opaque dès le premier passage. Ces Lip Tar sont très agréables à porter grâce à leur texture non asséchante et fondante. Si vous êtes familières/familiers avec les rouges à lèvres liquides, très en vogue ces dernières années, vous saurez surement que la plupart de ces types de rouges à lèvres sont mats, et donc souvent très asséchants. Pour ma part les rouge à lèvres liquides mats ne sont pas mes préférés car trop inconfortables à porter.

 

De plus, la pigmentation de ces produits est très bonne. Vous obtenez une couleur opaque et uniforme sur vos lèvres dès le premier passage. Notez que comme souvent pour les couleurs les plus foncées, pour le Black Metal Dahlia il faudra deux couches pour que le rendu soit optimal.
Ce qui me bluffe le plus dans ces rouges à lèvres c’est leurs rendus à la fois opaques, irisés et pailletés. Les nacres et les paillettes présentes dans ces Lip Tar sont parfaitement fondues dans les produits. Elles ne sont ni trop grosses ni trop petites. Elles donnent un coup de boost à vos lèvres en donnant l’impression que le rouge à lèvres est duo chrome. Cet effet est vraiment unique et très réussi selon moi.

 

Lip tar, Artifact, Bon Bon, Black Metal Dahlia et Red Dragon de Obsessive Compulsive Cosmeticsm swatches.

Ensuite, l’embout applicateur est juste de la taille qu’il faut (en tout cas pour mes lèvres ^^). Il n’est ni trop large ni trop fin, il vous permet de couvrir vos lèvres assez rapidement sans pour autant être un calvaire au moment des finissions (cf. l’enfer que peut représenter le moment de perfectionner le contour des lèvres et tout ça en tremblant !).

 

Applicateur des Lip tar, Artifact, Bon Bon, Black Metal Dahlia et Red Dragon de Obsessive Compulsive Cosmetics.

Enfin, compte tenu du fait qu’ils ne sont pas mats, la tenue de ces rouges à lèvres est plutôt bonne. La texture reste crémeuse et donc pas résistante à l’eau ou aux repas par exemple. Cependant, en dehors de cela, ils tiennent relativement bien et les retouches sont faciles à faire.

 

 

Leurs points faibles :

 

La première remarque négative que je ferais à propos de ces produits est qu’ils ont tendance, assez rapidement après application, à beaucoup s’infiltrer dans les petites ridules que l’on a autour de nos lèvres. Quand vous portez une couleur claire telle que Bon Bon, le problème n’est pas dramatique car très peu visible, mais pour les teintes telles que Black Metal Dahlia et Red Dragon le phénomène est assez dérangeant. Ce problème peut facilement être réglé par l’application au préalable d’un crayon à lèvres sur le contour de vos lèvres empêchant le rouge à lèvres de s’échapper. Cependant, je suis le genre de personnes qui aiment que les choses aillent vite et qui n’ont pas envie d’avoir besoin de cinquante produits pour obtenir un résultat correct. Du coup, cet aspect est un réel point faible pour moi, mais ne le sera pas forcement pour tout le monde.

 

Enfin, la chose qui me dérange le plus concerne la marque et non les produits, puisqu’il s’agit du montant des frais de port. Pour une livraison standard d’un paquet presque trois fois plus petit qu’une boite à chaussures, j’ai payé $25. Pour moi ces tarifs sont vraiment exorbitants et non justifiés. D’autres marques américaines livrent en Europe et facturent entre $8 et $15 par livraison. C’est entièrement le choix de la marque de facturer si chers les frais d’envoi des commandes. Notez également que j’ai dû payer des frais de douane à l’arrivée de mon paquet, chose totalement indépendante de la volonté de OCC qui n’est bien sûr pas responsable de cela. Toujours est-il que ces taxes rajoutées aux frais initiaux ont rendu ma commande beaucoup plus chère que ce que je m’autorise généralement à dépenser pour du maquillage. Ainsi, libre à vous de décider si oui ou non ces dépenses sont acceptables ou pas.

 

 

En conclusion, les Lip Tar que j’ai testé sont de bonne qualité, et valent le coup d’être testés. Si vous avez des amis ou de la famille aux Etats-Unis ou que vous prévoyez d’aller y passer les vacances et que vous êtes tenté par ces produits, n’hésitez pas à vous les faire livrer sur place, ainsi vous éviterez les frais de port hors de prix.

 

Pour ceux à qui ça ne fait pas peur de dépenser autant pour une livraison vers l’Europe, voici le lien où vous pourrez retrouvez les Lip Tar : OCC Lip Tar

 

 

*Pour les critères 5 et 6, les notes sont attribuées ainsi: entre 0 et 10 en fonction de la quantité de produits correspondant au critère par rapport au total des produits vendus par la marque.

 

 

MaquillageLèvresRouges à Lèvres

Partager

2 commentaires

Laissez un message