Ma Beaute Vegan

Fards à paupières Brasstacks et Lemarchand, Obsessive Compulsive Cosmetics

Fards à paupières Brasstacks et Lemarchand de OCC.

Les notes

Texture 8
Pigmentation9
Tenue7.5
Frais de port3.5
Marque 100% végane ?*10
Marque eco-cityoenne ? (emballage 100% recyclable...)*8

Le Résumé

7.7Ces deux fards à paupières sont sublimes et issus d'une marque 100% végane. Leurs pigmentations, leurs couleurs et leurs tenues sont bonnes. En revanche si vous n'aimez pas le format poudre libre ils ne seront pas faits pour vous. Notez également que les frais de livraison sont très chers.

Test des fards à paupières en teintes Brasstacks et Lemarchand de la marque américaine Obsessive Compulsive Cosmetics.

 
Obsessive Compulsive Cosmetics (OCC) est une marque américaine de maquillage 100% végane. L’enseigne s’est très vite imposée dans le monde du maquillage artistique grâce à ses produits aux couleurs et textures toutes plus vibrantes les unes que les autres. En plus de ces teintes originales (des rouges à lèvres bleus ou jaunes par exemple) elle propose aussi des coloris plus classiques.

 

Dans cet article je vais vous parler plus en détail des fards à paupières de la gamme Loose Colour Concentrates en teinte Lemarchand et Brasstacks. La première est un orangé/cuivré aux paillettes dorées et la seconde un marron glacé aux nacres dorées intenses.

 

Pot vu de dos du fard à paupières Lamarchand de Obsessive Compulsive Cosmetics (OCC).

Leurs points forts:

 

Tout d’abord, leurs couleurs. Elles sont absolument magnifiques. Elles sont intenses et riches en pigments. Elles sont toutes les deux duo chromes et offrent donc des reflets dorés vraiment intéressants. Ces deux teintes iront à toutes les carnations et toutes les couleurs d’yeux. Mais, elles sont à mon avis parfaites pour faire ressortir les yeux bleus ou verts.

 

 

Swatches et pots des fards à paupières Brasstacks et Lemarchand de OCC.

 

Ensuite, pour ce qui est de la teinte Brasstacks, la texture est parfaite. Elle est sublime, hyper pigmentée et crémeuse. Un coup de pinceau suffit pour qu’une couche suffisamment opaque se dépose sur vos paupières.

 

Exemple maquillage des yeux avec le fards à paupières Brasstacks de OCC.

Pour ce qui est de la texture de la teinte Lemarchand, même si elle est plutôt bonne je l’aime beaucoup moins. Je vous laisse lire la suite de l’article, j’en dis plus à ce sujet dans la partie “ Leurs points faibles “ un peu plus bas.

 

Enfin, le tenue des deux fards à paupières est très correcte. En toute honnêteté j’ai connu mieux mais j’ai aussi connu bien pire. Je pense qu’ils tiennent plus longtemps si on applique une base à paupières au préalable. C’est une chose que je ne fais jamais mais je pense que je vais m’en acheter une très vite pour aider mes fards à paupières préférés à tenir toute la journée.
Il faut savoir que j’hydrate mon visage avec des huiles végétales principalement (voici le lien de l’article que j’ai écrit à ce sujet : Huiles végétales My Cosmetiks ) depuis plusieurs mois maintenant et je pense que cela n’aide pas à la tenue de mes fards à paupières (car si votre paupière est grasse le fard aura tendance à s’estomper beaucoup plus vite).

Exemple maquillage des yeux avec le fards à paupières Lemarchand de OCC.

Leurs points faibles:

 

Il y en a peu car globalement j’adore ces deux fards à paupières. Cependant, comme indiqué plus haut, j’aime moins la texture de la teinte Lemarchand. La poudre est moins fine et moins crémeuse. À mon avis le problème de ce fard à paupière ce sont ses paillettes. Elles sont beaucoup trop grosses et donc rendent plus difficile une application uniforme du fard. La texture est moins opaque et un peu moins intense.

 

Ensuite, comme je l’ai déjà mentionné dans mes autres articles sur des fards à paupières en format poudre libre je ne suis pas fan de ce conditionnement. En effet, je trouve que ça n’est pas pratique à utiliser, à prélever et à transporter. On a moins de contrôle sur la quantité de poudre prélevée et si le pot se retrouve la tête en bas pour une raison ou une autre vous risquez à chaque ouverture de voir voler votre fard à paupières dans tous les sens.
Je suis consciente que les fards à paupières dans ce format là sont de plus en plus présents sur le marché depuis ces dernières années et donc je fais avec mais ce n’est pas ce que je préfère.

 

Enfin, le dernier reproche que je ferais sera sur la marque. Les frais de port sont exorbitants! J’ai payé $25 pour me faire envoyer 7 produits (très légers produits qui auraient pu entrer dans une enveloppe bulle A5). Je trouve que la marque va trop loin sur ce plan. D’autres enseignes américaines facturent beaucoup moins chères les livraisons (entre $8 et $15), ce qui signifie que c’est un choix de OCC de facturer si cher.
Notez également que j’ai aussi payé des frais de douane, mais que ceci n’est en rien la faute de la marque.

 

 

En conclusion, ces fards à paupières sont magnifiques, donc si vous voulez vous faire plaisir et que payer de tels frais de port ne vous fait pas peur, foncez!

Voici le lien vers le site de OCC où vous pourrez les retrouver: Fards à paupières Lemarchand et Brasstacks.

 

 

*Pour les critères 5 et 6, les notes sont attribuées ainsi: entre 0 et 10 en fonction de la quantité de produits correspondant au critère par rapport au total des produits vendus par la marque.

 

 

MaquillageMaquillage YeuxFards à Paupières

Partager

2 commentaires

Laissez un message